Déconstruction du pont Champlain | PJCCI

Déconstruction du pont Champlain

Blitz de travaux | automne 2022
Quand les travaux ont-ils débuté et quel est l’avancement des travaux à ce jour?

Bilan du projet de déconstruction au 30 août 2022. (débuté en juillet 2020 – 26 mois)

  • l’avancement global se chiffre à 67 %
  • 2 culées
  • 39 travées
  • 38 piles
  • 26 semelles
Quels sont les travaux prévus cet automne?

D’importants blitz de travaux se tiendront cet automne, dans le secteur de Brossard. Une autre étape clé de ce grand chantier sera franchie puisque les travées situées au-dessus de la route 132, ainsi que les piles qui les supportent, seront démolies.

Quels sont les impacts prévus sur la circulation?

Globalement, nous prévoyons 6 blitz de fin de semaine, du vendredi 23 h au lundi 5 h, et, selon les travaux, ils comprendront soit la fermeture complète de la route 132, soit celle du boul. Marie-Victorin, dans une ou les deux directions à la fois. De plus, six fermetures complètes de nuit en semaine, du boul. Marie-Victorin (incluant bretelles de sortie / d’accès) seront effectuées en septembre. Les dates pourraient varier selon la météo ou l’évolution des travaux.

Quel est le calendrier des blitz?

Retrait des treillis modulaires (travaux sensibles à la météo)

  • 16-17-18 septembre
  • 23-24-25 septembre
  • 30 sept.-1-2 octobre
    • 7-8-9 octobre et 14-15-16 octobre : si travaux reportés

Démolition des travées, piles et semelles - Rte 132 et boul. Marie-Victorin

  • 4-5-6 novembre
  • 18-19-20 novembre
  • 25-26-27 novembre

** Les dates peuvent varier selon la météo ou l’évolution des travaux.

Quels seront les détours lors de ces fermetures importantes? Les usagers vont-ils circuler dans les quartiers résidentiels?

Pour la plupart de ces fermetures, les détours priorisés sont sur le réseau autoroutier, mais quelques entraves occasionneront des détours via les boulevards Simard et Lapinière à Brossard.

Faits saillants
Coordonnez-vous vos travaux avec vos autres partenaires ?

PJCCI est un membre actif de Mobilité Montréal et participe activement aux différents comités de coordination des travaux avec l’ensemble des partenaires de Mobilité Montréal afin d’atténuer les effets des chantiers routiers et de transport collectif sur la circulation. 

Pourquoi le pont Champlain doit-il être déconstruit ?

Le pont Champlain a atteint la fin de sa vie utile et doit être déconstruit. Les problèmes associés à la conception d’origine du pont Champlain ont devancé la fin de vie utile de plusieurs éléments structuraux. Même sans circulation véhiculaire, le poids propre du pont (ou charge morte) contribue 80 % de la charge totale, et que la circulation (charge vive) compte pour 20 % de la charge totale. 

Quand le pont sera-t-il déconstruit ? Combien de temps sera requis ?

Les travaux de déconstruction ont débuté en juillet 2020 et se termineront en janvier 2024, soit une durée de 43 mois.

Combien coûtera la déconstruction du pont Champlain ?

L’enveloppe globale prévue pour le projet de déconstruction est de 400 M$ et comprend entre autres les travaux de déconstruction (225,7 M$), les mesures de protection de l’environnement, le programme de valorisation des matériaux ainsi que le programme de recherche et développement, en plus de l’aménagement des rives à la fin du projet (Héritage Champlain). 

D’autres entraves majeures sont-elles à prévoir ?

Pas pour le moment, car la plupart des travaux sont réalisés depuis le fleuve Saint-Laurent, sans entrave majeure à la circulation. Des entraves partielles seront nécessaires sur la route 132 à Brossard lorsque nous enlèverons les travées au-dessus de la route 132 ainsi que des entraves partielles sur le boulevard René-Lévesque à l’Île-des-Sœurs. 

Comment le pont Champlain sera-t-il déconstruit ?

L’ouvrage sera déconstruit et non démoli, ce qui signifie que ses composantes seront désassemblées avec soin, afin de minimiser l’impact sur l’environnement et sur le public. La méthode précise de déconstruction est déterminée par l’entrepreneur responsable du mandat de manière à favoriser la création de bénéfices sociaux, environnementaux et économiques suivant les principes du développement durable.

Avez-vous réalisé une étude environnementale ?

Oui, PJCCI a réalisé une analyse environnementale ciblée (AEC) en bonifiant l’étude environnementale réalisée par Infrastructure Canada en 2013 dans le cadre de la construction du pont Samuel-De Champlain puisqu’elle couvrait déjà la déconstruction du pont actuel.

Prévoyez-vous laisser un legs à la collectivité pour commémorer le pont Champlain ?

Dans le cadre du programme Héritage Champlain, PJCCI s’assurera de faire un legs historique à la collectivité. D’ailleurs, un atelier de co-conception Héritage Champlain a été organisé en décembre 2019 avec des citoyens qui avaient manifesté leur intérêt lors des consultations publiques. Le rapport de cet atelier est en ligne. D’autres informations sont à venir sur Héritage Champlain.

Est-ce que je pourrais avoir une pièce du pont Champlain d'orgine comme souvenir ?

Le pont Champlain a marqué socioéconomiquement le paysage de la région métropolitaine de Montréal. En ce sens, PJCCI désire offrir au public une série de pièces-souvenir. Les détails seront dévoilés en 2022. 

D’ici là, si vous avez des questions, nous vous invitons à nous écrire par courriel.

Comment suivre l'évolution du projet sur le chantier ?

Pour suivre l’avancement des travaux, il suffit de consulter la page Chantier où se trouvent des caméras qui diffusent en direct des images, des photos, des informations sur les méthodes de déconstruction ainsi que l’échéancier des travaux. Il est également possible de s’abonner à l’infolettre.

À quoi ça sert, une barge-catamaran ?

Pour déconstruire les 30 travées surplombant le fleuve Saint-Laurent du pont Champlain d’origine, NHSL et ses partenaires ont développé un outil unique, composé entre autres d’une barge-catamaran de 76 m par 41 m (250 pi de long X 132 pi de large) : superficie qui équivaut à deux patinoires de la LNH. La barge-catamaran est composée de deux barges monocoques connectées par des caissons et poutres d’acier soudées sur le pont des barges.

Cette barge-catamaran, qui permet notamment de se déplacer sur le fleuve, est surmontée d’un système de six tours de levage capable de supporter jusqu’à 4 800 tonnes et accueille la plate-forme de déconstruction. S’ajoutent, à cet outil hors norme, une douzaine de systèmes hydrauliques conçus pour déplacer fréquemment d’énormes pièces, avec des charges au-delà de 30 000 lb. 

Comment ça va fonctionner pendant l’hiver ?

Ce seront sensiblement les mêmes étapes qui seront réalisées en hiver comme en été. Pour s’adapter aux conditions hivernales, il y aura ajout de protection autour de la barge-catamaran ainsi qu’une gestion de la glace en amont de la barge. 

À quel endroit sont transportés les matériaux ?

Les matériaux seront transportés et valorisés localement, en périphérie du projet, chez des repreneurs spécialisés par types de matériaux.  

Pourquoi avoir choisi de déconstruire, plutôt que de démolir le pont ?

PJCCI a priorisé l’environnement et la qualité de vie des riverains. Ce choix implique des méthodes de déconstruction minutieuses et prohibe des méthodes plus rapides telles que le dynamitage. Axé sur le développement durable, le projet de déconstruction prévoit la valorisation de la grande majorité des matériaux. Un plan de gestion et de valorisation des matériaux a été élaboré afin d’encadrer les options de réutilisation et de recyclage par revalorisation, et ce, selon le type de matériaux. Globalement, l’entrepreneur Nouvel Horizon Saint-Laurent (NHSL) vise une valorisation minimale de 90 % de l’ensemble des matériaux de déconstruction issus du pont Champlain d’origine.

Quelles sont les mesures mises en place pour minimiser l’impact des nuisances (poussières, bruit, circulation et gestion de débris) ?

PJCCI assure un suivi serré des nuisances (bruit, vibrations ou poussières). NHSL s’est engagé à respecter les différents critères tout au long des travaux et a tout mis en place pour s’en assurer. Au besoin, NHSL proposera des mesures additionnelles pour s’assurer de les respecter.

Avez-vous un programme de recherche et développement ?

PJCCI a mis sur pied un programme de recherche appliquée qui permettra de faire évoluer de façon significative la connaissance en lien avec la performance et la durabilité des infrastructures. Le programme de recherche sera mené conjointement avec différentes entités de recherche canadiennes. Ainsi, PJCCI a sélectionné 12 projets de recherche et développement qui se tiendront en marge de la déconstruction.

Go to top