fbpx Déconstruction du pont Champlain | PJCCI

Déconstruction du pont Champlain

Descente de la travée d'acier principale
Quelle est la dimension et le poids de la travée suspendue?

La travée suspendue mesure 118 mètres et pèse 2 200 tonnes.

Pourquoi faire cette opération en hiver ?

Cette étape ne peut être franchie qu’à cette période de l’année, soit au moment où les activités de navigation commerciale sont interrompues sur la Voie maritime. C’est donc une période très courte et froide pour réaliser une activité aussi complexe, et qui a requis beaucoup de planification et de coordination entre NHSL et PJCCI.

Pourquoi descendre la travée en un morceau au lieu de la démanteler sur place ?

La méthode est retenue en fonction des contraintes locales (Voie maritime) et de l’efficacité de la méthode.

Quelle est la méthode utilisée pour descendre cette travée? Est-ce une première au Canada ?

La travée sera détachée et descendue sur un assemblage de deux barges à l’aide de six vérins à câbles installés sur des poutres de supports temporaires. C’est une première au Canada en plus qu’elle s’effectue en hiver.

Quelle est la durée estimée de l’opération de la descente de la travée (dans des conditions optimales) ?

La durée estimée de l’opération de la descente de la travée dans des conditions optimales est entre 24 et 48 heures, peut-être un peu plus. La descente à elle seule est de 6 heures consécutives.

Cette opération nécessite la présence de combien d’employés ?

Cette opération nécessite la mobilisation d’une cinquantaine de travailleurs.

Sera-t-il possible d’aller sur la piste cyclable de l’Estacade pour regarder la descente de la travée ?

Non. La piste cyclable de l’Estacade est fermée depuis le 5 décembre 2021.

Transport de la travée principale d'acier vers la Rive-Sud
La travée sera-t-elle transportée sur une seule barge ?

La travée sera déposée sur un ensemble de deux barges.

Une fois la travée sur la barge, la barge est-elle déplacée immédiatement vers le site en rive ?

La barge sera immobile pendant plusieurs heures. La météo guidera le choix du moment du déplacement de la barge vers le lieu de démantèlement.

À quel endroit la travée sera-t-elle transportée ?

La barge empruntera la Voie maritime du Saint-Laurent pour être amarrée au sud du parc Léon-Gravel à Brossard. Elle sera démantelée au printemps 2022.

Quelle est la durée de ce déplacement (dans des conditions optimales) ?

La durée estimée du déplacement de la travée dans des conditions optimales est de 5 heures. C’est un déplacement en continu.

Les citoyens pourront-ils s’approcher de la barge ?

Le lieu sera sécurisé. Les citoyens ne pourront pas s’approcher de la barge.

Doit-on prévoir beaucoup de camionnage ?

Aucun camionnage n’est prévu en lien avec la descente. Pour ce qui est du démantèlement, quelques camions par jour emprunteront le réseau routier et ne causeront aucune perturbation sur la circulation.

Que ferez-vous avec l’acier une fois la travée démantelée ?

Les matériaux seront transportés vers des repreneurs autorisés pour être recyclés.

Faits saillants
Coordonnez-vous vos travaux avec vos autres partenaires ?

PJCCI est un membre actif de Mobilité Montréal et participe activement aux différents comités de coordination des travaux avec l’ensemble des partenaires de Mobilité Montréal afin d’atténuer les effets des chantiers routiers et de transport collectif sur la circulation. 

Pourquoi le pont Champlain doit-il être déconstruit ?

Le pont Champlain a atteint la fin de sa vie utile et doit être déconstruit. Les problèmes associés à la conception d’origine du pont Champlain ont devancé la fin de vie utile de plusieurs éléments structuraux. Même sans circulation véhiculaire, le poids propre du pont (ou charge morte) contribue 80 % de la charge totale, et que la circulation (charge vive) compte pour 20 % de la charge totale. 

Quand le pont sera-t-il déconstruit ? Combien de temps sera requis ?

Les travaux de déconstruction ont débuté en juillet 2020 et se termineront en janvier 2024, soit une durée de 43 mois.

Combien coûtera la déconstruction du pont Champlain ?

L’enveloppe globale prévue pour le projet de déconstruction est de 400 M$ et comprend entre autres les travaux de déconstruction (225,7 M$), les mesures de protection de l’environnement, le programme de valorisation des matériaux ainsi que le programme de recherche et développement, en plus de l’aménagement des rives à la fin du projet (Héritage Champlain). 

D’autres entraves majeures sont-elles à prévoir ?

Pas pour le moment, car la plupart des travaux sont réalisés depuis le fleuve Saint-Laurent, sans entrave majeure à la circulation. Des entraves partielles seront nécessaires sur la route 132 à Brossard lorsque nous enlèverons les travées au-dessus de la route 132 ainsi que des entraves partielles sur le boulevard René-Lévesque à l’Île-des-Sœurs. 

Comment le pont Champlain sera-t-il déconstruit ?

L’ouvrage sera déconstruit et non démoli, ce qui signifie que ses composantes seront désassemblées avec soin, afin de minimiser l’impact sur l’environnement et sur le public. La méthode précise de déconstruction est déterminée par l’entrepreneur responsable du mandat de manière à favoriser la création de bénéfices sociaux, environnementaux et économiques suivant les principes du développement durable.

Avez-vous réalisé une étude environnementale ?

Oui, PJCCI a réalisé une analyse environnementale ciblée (AEC) en bonifiant l’étude environnementale réalisée par Infrastructure Canada en 2013 dans le cadre de la construction du pont Samuel-De Champlain puisqu’elle couvrait déjà la déconstruction du pont actuel.

Prévoyez-vous laisser un legs à la collectivité pour commémorer le pont Champlain ?

Dans le cadre du programme Héritage Champlain, PJCCI s’assurera de faire un legs historique à la collectivité. D’ailleurs, un atelier de co-conception Héritage Champlain a été organisé en décembre 2019 avec des citoyens qui avaient manifesté leur intérêt lors des consultations publiques. Le rapport de cet atelier est en ligne. D’autres informations sont à venir sur Héritage Champlain.

Est-ce que je pourrais avoir une pièce du pont Champlain d'orgine comme souvenir ?

Le pont Champlain a marqué socioéconomiquement le paysage de la région métropolitaine de Montréal. En ce sens, PJCCI désire offrir au public une série de pièces-souvenir. Les détails seront dévoilés en 2022. 

D’ici là, si vous avez des questions, nous vous invitons à nous écrire par courriel.

Comment suivre l'évolution du projet sur le chantier ?

Pour suivre l’avancement des travaux, il suffit de consulter la page Chantier où se trouvent des caméras qui diffusent en direct des images, des photos, des informations sur les méthodes de déconstruction ainsi que l’échéancier des travaux. Il est également possible de s’abonner à l’infolettre.

À quoi ça sert, une barge-catamaran ?

Pour déconstruire les 30 travées surplombant le fleuve Saint-Laurent du pont Champlain d’origine, NHSL et ses partenaires ont développé un outil unique, composé entre autres d’une barge-catamaran de 76 m par 41 m (250 pi de long X 132 pi de large) : superficie qui équivaut à deux patinoires de la LNH. La barge-catamaran est composée de deux barges monocoques connectées par des caissons et poutres d’acier soudées sur le pont des barges.

Cette barge-catamaran, qui permet notamment de se déplacer sur le fleuve, est surmontée d’un système de six tours de levage capable de supporter jusqu’à 4 800 tonnes et accueille la plate-forme de déconstruction. S’ajoutent, à cet outil hors norme, une douzaine de systèmes hydrauliques conçus pour déplacer fréquemment d’énormes pièces, avec des charges au-delà de 30 000 lb. 

Comment ça va fonctionner pendant l’hiver ?

Ce seront sensiblement les mêmes étapes qui seront réalisées en hiver comme en été. Pour s’adapter aux conditions hivernales, il y aura ajout de protection autour de la barge-catamaran ainsi qu’une gestion de la glace en amont de la barge. 

À quel endroit sont transportés les matériaux ?

Les matériaux seront transportés et valorisés localement, en périphérie du projet, chez des repreneurs spécialisés par types de matériaux.  

Pourquoi avoir choisi de déconstruire, plutôt que de démolir le pont ?

PJCCI a priorisé l’environnement et la qualité de vie des riverains. Ce choix implique des méthodes de déconstruction minutieuses et prohibe des méthodes plus rapides telles que le dynamitage. Axé sur le développement durable, le projet de déconstruction prévoit la valorisation de la grande majorité des matériaux. Un plan de gestion et de valorisation des matériaux a été élaboré afin d’encadrer les options de réutilisation et de recyclage par revalorisation, et ce, selon le type de matériaux. Globalement, l’entrepreneur Nouvel Horizon Saint-Laurent (NHSL) vise une valorisation minimale de 90 % de l’ensemble des matériaux de déconstruction issus du pont Champlain d’origine.

Quelles sont les mesures mises en place pour minimiser l’impact des nuisances (poussières, bruit, circulation et gestion de débris) ?

PJCCI assure un suivi serré des nuisances (bruit, vibrations ou poussières). NHSL s’est engagé à respecter les différents critères tout au long des travaux et a tout mis en place pour s’en assurer. Au besoin, NHSL proposera des mesures additionnelles pour s’assurer de les respecter.

Avez-vous un programme de recherche et développement ?

PJCCI a mis sur pied un programme de recherche appliquée qui permettra de faire évoluer de façon significative la connaissance en lien avec la performance et la durabilité des infrastructures. Le programme de recherche sera mené conjointement avec différentes entités de recherche canadiennes. Ainsi, PJCCI a sélectionné 12 projets de recherche et développement qui se tiendront en marge de la déconstruction.

Concours de réutilisation des matériaux
Qu’allez-vous faire avec les matériaux du pont ?

PJCCI déploie un programme ambitieux visant à optimiser la valorisation des matériaux notamment en intégrant des composantes du pont Champlain à des projets artistiques, récréotouristiques, culturels ou d’infrastructures, tout en favorisant le réemploi sans transformation et ensuite le recyclage dans des sites local et non-local. 

On estime les matériaux à valoriser à quelque 250 000 tonnes de béton, 25 000 tonnes d’acier et 12 000 tonnes d’asphalte. Une valorisation minimale de 90 % de l’ensemble des matériaux de déconstruction issus du pont Champlain d’origine est prévue. 

Est-il possible d’obtenir une pièce-souvenir du pont Champlain d’origine ?

PJCCI désire offrir au public une série de pièces-souvenir. Les détails seront dévoilés en 2022.

D’ici là, si vous avez des questions, nous vous invitons à nous écrire par courriel.

Quel est l’objectif de l’Appel de participation pour le concours de réutilisation des matériaux du pont Champlain d’origine ?

L’objectif de l’Appel de participation pour le concours de réutilisation des matériaux du pont Champlain d’origine est d’inviter toute personne, société et organisme intéressé à soumettre un projet pour donner une nouvelle vocation à une ou plusieurs pièces du pont Champlain d’origine.

À qui s’adresse l’Appel de participation pour la réutilisation des matériaux du pont Champlain d’origine ?

Toute personne, toute société et tout organisme peut soumettre un ou plusieurs projet(s) dans le cadre de l’Appel de participation pour la réutilisation des matériaux du pont Champlain d’origine.

Est-ce qu’il y a des frais pour participer à cet Appel de participation ?

Il n’y a pas de frais pour soumettre un projet. Il faut toutefois noter que si votre projet est sélectionné, tous les frais sont à votre charge dont notamment :

  • Le coût symbolique des pièces requises pour la réalisation du projet, tel que détaillé dans le Catalogue des pièces ;
  • Les coûts de transport pour la prise de possession des pièces au site d’entreposage situé dans la grande région métropolitaine ;
  • Les coûts de réalisation du projet ;
  • Les coûts de promotion du projet.
Quelles sont les étapes à suivre pour participer ?

Les personnes, sociétés et organismes intéressés à participer à l’Appel de participation pour la réutilisation des matériaux du pont Champlain d’origine sont invités à se référer au Guide du Répondant pour connaître les instructions et la procédure à suivre.

Pour toute demande d’information, veuillez communiquer avec nous par courriel.

Quelle est la date de remise du Dossier de concours ?

Les personnes, sociétés et organismes intéressés à participer à l’Appel de participation pour la réutilisation des matériaux du pont Champlain d’origine sont invités à déposer leur Dossier de concours d’ici au 31 décembre 2021.

Quoi faire si je ne reçois pas de confirmation par courriel que mon Dossier de concours a bien été reçu ?

Veuillez d’abord vérifier dans vos courriels indésirables. Si vous n’avez pas reçu de courriel de confirmation, veuillez envoyer un courriel pour que nous puissions faire les vérifications qui s’imposent.

Comment allons-nous savoir si notre Dossier de concours a été sélectionné ?

PJCCI communiquera avec toutes les personnes, les sociétés et les organismes qui auront soumis un Dossier de concours au printemps 2022.

Quelles sont les prochaines étapes une fois notre projet sélectionné ?

Les personnes, sociétés et organismes sont invités à se référer au Guide du Répondant pour les instructions sur le processus de sélection. Une fois sélectionné, la personne, société ou organisme sera convié à finaliser le contrat de vente, payer les pièces sélectionnées et coordonner la prise de possession des pièces au printemps/été 2023.

Est-ce que certains types de projets sont priorisés ?

Les projets soumis dans le cadre de l’Appel de participation pour la réutilisation des matériaux du pont Champlain d’origine doivent s’inscrire dans une ou plusieurs des catégories suivantes :

  • Réutilisation associée à des expressions architecturales, artistiques, commémoratives et/ou créatives;
  • Réutilisation à des fins personnels ou privés;
  • Réutilisation à des fins de construction ou de réhabilitation d’infrastructures publiques;
  • Réutilisation à des fins de services écologiques ou d’écologie urbaine.

Veuillez noter que les projets à des fins publiques seront priorisés et que la sélection des projets se fera en fonction de la disponibilité des pièces.

Quels sont les critères de sélection ?

Les personnes, sociétés et organismes sont invités à se référer au Guide du Répondant pour en savoir davantage sur les critères de sélection et leur pondération. Les critères de la créativité, l’accessibilité au public, l’utilité pour le public et l’aspect commémoratif représentent ensemble une pondération de 40 % de l’évaluation. Quant à eux, les critères de la contribution au développement durable et de la faisabilité du projet représentent une pondération de 60 % de l’évaluation.

Un projet ne doit pas nécessairement répondre à tous ces critères pour être considéré.

Est-ce qu’il y aura une vérification de l’intégrité des personnes, sociétés et organismes qui soumettent un projet ?

Oui, la signature du contrat de vente est conditionnelle à la vérification de l’intégrité des personnes, sociétés et organismes par PJCCI.

Quelle est la composition du comité pour la sélection des projets ?

Le comité est composé de sept experts œuvrant dans les domaines de l’économie circulaire, de l’architecture, de l’art visuel, de l’urbanisme et du design industriel ainsi que de représentants de PJCCI. Le mandat du comité est de fournir des recommandations à PJCCI quant aux projets à sélectionner, la décision finale revenant toutefois à PJCCI.

À quel moment les pièces seront-elles disponibles pour la prise de possession ?

Les pièces devraient être disponibles pour une prise de possession au printemps-été 2023. Les pièces seront entreposées sur un site dans la grande région métropolitaine, dont la localisation reste à confirmer. Chaque personne, société et organisme dont le projet est sélectionné est responsable de récupérer ses pièces dans le délai imparti dans l’avis transmis par PJCCI.

Est-ce qu’il y a un prix pour les projets qui seront sélectionnés ?

Non, aucun prix ne sera octroyé. Les personnes, sociétés et organismes qui verront leur(s) projet(s) sélectionné(s), auront donc la chance unique de réutiliser des pièces du pont Champlain d’origine à un prix symbolique, tout en contribuant activement au développement durable.

Go to top