fbpx

Projets de compensation de l’habitat du poisson et de milieux humides

La déconstruction du pont Champlain d’origine aura une incidence sur l’habitat du poisson dans le secteur ainsi que sur les milieux humides, et ce, pendant la durée des travaux. Par conséquent, des projets de compensation sont prévus pour en minimiser l’impact. 

Trois projets de compensation ont été retenus :

  • Aménagement d’une terre agricole en plaine inondable dans le cadre d’un projet de conservation à Saint-Ignace-de-Loyola ;

  • Démantèlement partiel des quais de service de l’Estacade et de Brossard (à venir) ;

  • Retrait complet de plusieurs piles et semelles du pont Champlain d’origine (à venir).

La perte de l’habitat du poisson est estimée à 6,5 ha et les projets de compensation proposés permettront de compenser une superficie totale de 7,9 ha, ce qui représente un gain net en habitats du poisson de près de 1,4 ha. Comme les impacts des travaux de déconstruction seront temporaires (3 ans) et que les projets de compensation seront permanents, ces derniers auront un impact positif à long terme sur la productivité du fleuve Saint-Laurent.