fbpx

Marc-André Marcoux à la compétition pont en carton !

4 février 2019

PJCCI sera présente ce soir à l’École Polytechnique de Montréal, pour juger la compétition de pont en carton, organisée par le comité de génie civil de l’AEP, en collaboration avec les professeurs de structures du département des génies civil, géologique et des mines (CGM). Ayant pour but d’offrir un cadre compétitif amical où le design est à l’honneur plus que les limites du matériau, la compétition rassemblera plusieurs équipes qui ont exposé leurs créations dans la rotonde de la cafétéria.

Marc-André Marcoux, troquera temporairement ses fonctions de coordonnateur chez PJCCI pour juger l’ensemble des projets et couronner l’équipe gagnante. 

4 questions à Marc-André qui pourront vous aider à en savoir un plus sur cet ingénieur de talent :

Pourquoi avoir choisi le métier d’ingénieur ? Je suis devenu ingénieur, car je suis un passionné de construction et des méthodes utilisées pour changer le monde telles que les constructions résistant au séisme, le développement d’énergie propre ou la construction de ponts d’envergure comme le nouveau Pont Champlain. Au secondaire, une rencontre décisive me convainc de continuer mes études en ingénierie civile afin d’avoir un impact sur la vie des gens et améliorer leur quotidien. Je décide donc de m’inscrire à l’automne 2002 à l’École Polytechnique

Quel est le plus gros projet sur lequel tu as travaillé jusqu’à présent, chez PJCCI ? Le programme de renforcement de la charpente métallique du pont Jacques-Cartier. Les travaux ont débuté en 2014 et se poursuivront encore quelques années afin d’effectuer le renforcement de la charpente métallique et d’augmenter la durée de vie utile du pont jusqu’à 150 ans !

Quel a été le plus gros défi à relever, jusqu’à présent, dans le cadre de ce projet ? Ce projet, situé en milieu urbain, présente un enjeu spécifique du bruit tel que l’enlèvement de rivets, l’installation de boulons et l’enlèvement de peinture. Afin de minimiser les impacts de celui-ci sur les riverains du projet, nous avons mandaté une firme spécialisée en acoustique pour développer un concept d’enceinte unique pour empêcher la propagation des ondes sonores. Ce succès a permis d’en installer en bois cependant pour réduire davantage l’impact sonore des travaux en cours. Une très grande amélioration pour tous.

Qu’est-ce que tu aimes de ton emploi chez PJCCI ? L’ampleur et la diversité des projets ! Et surtout le plaisir de travailler avec mes collègues de travail.

Tes conseils pour les futurs ingénieurs ? Le métier d’ingénieur est passionnant et varié. Pour bien réussir dans ce domaine, il ne faut pas avoir peur de poser des questions pour apprendre, s’améliorer et ainsi réaliser un travail de qualité. Une autre clé du succès est d’être en perpétuel apprentissage, tout évolue et en étant bien formé aux nouvelles normes et façons de faire on réussit à se démarquer.