fbpx

Déconstruction du pont Champlain d’origine : 2e phase du concours de réutilisation des matériaux

1 juin 2021

Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) lance aujourd’hui la seconde phase du concours pancanadien de réutilisation des matériaux du pont Champlain d’origine. Ce concours constitue une occasion unique de réutiliser une ou plusieurs des 400 pièces d’acier du pont Champlain dans le cadre de projets à caractère architectural, artistique, commémoratif ou créatif.

Rappelons que PJCCI s’est engagée à minimiser l’empreinte environnementale de la déconstruction du pont Champlain. C’est ainsi qu’elle lançait en février dernier, le concours de réutilisation des matériaux par un appel d’intérêt qui était facultatif. Or, dès aujourd’hui s’amorce la période de soumission officielle, et ce, jusqu’au 31 décembre 2021. Ainsi, les personnes, sociétés et organismes qui souhaitent réutiliser une ou des pièces d’acier du pont Champlain dans le cadre d’un projet public ou privé, doivent soumettre un dossier de concours. La Société a également mis en ligne un catalogue des 400 pièces d’acier, qui inclut le coût symbolique de chacune d’elle.

« En réutilisant les matériaux du pont Champlain d’origine, les créateurs et les entrepreneurs canadiens ont la possibilité de créer des œuvres uniques qui perpétueront la riche histoire de ce pont emblématique tout en minimisant l’empreinte environnementale de sa déconstruction. Je félicite PJCCI pour ce concours, qui illustre bien comment la réutilisation économique des matériaux peut aussi favoriser grandement le principe du développement durable », a indiqué l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

« Le pont Champlain d’origine a marqué l’histoire de la région de Montréal. Nous souhaitons que le concours de réutilisation des matériaux permette la création de différents legs à la mémoire de cet ouvrage, dans plusieurs quartiers de Montréal et de Brossard notamment, ainsi que dans différentes villes du Québec et du Canada. L’imagination et la créativité individuelles et collectives n’ont pas de frontières, et nous sommes impatients de voir ces projets se concrétiser », explique Sandra Martel, première dirigeante de PJCCI.

Au début de l’année 2022, les dossiers soumis seront analysés par un comité composé de sept experts œuvrant notamment dans les domaines de l’économie circulaire, de l’architecture, de l’art visuel, de l’urbanisme et du design industriel. L’annonce des projets retenus est prévue au printemps 2022. Ce concours s’inscrit dans une optique d’économie circulaire et prévoit la mise en valeur de matériaux selon l’approche des 3RV-E qui priorise la réduction, la réutilisation, le recyclage et la valorisation, avant l’élimination.

Pour participer au concours, il suffit de remplir le dossier qui se trouve sur le site Internet de PJCCI, où sont aussi publiés le guide du répondant et le catalogue des pièces d’acier. Tous les détails se trouvent sur notre site Internet ou en écrivant à [email protected]