fbpx Travaux en cours et à venir | PJCCI

Travaux en cours et à venir

Vous pouvez suivre les travaux en cours en consultant les caméras en direct installées à certains endroits stratégiques sur le site.

Revivez les grands moments de la descente de la travée suspendue !
Revivez les grands moments de la descente de la travée suspendue !

La grande travée suspendue (immense pièce, mesurant 117,5 m et pesant 2200 tonnes) a été détachée du pont Champlain d’origine auquel elle était rattachée depuis 60 ans.

Lexique des ponts
  • Jetée : La jetée permet de démanteler des éléments structuraux du pont dans les secteurs en rive où l’utilisation des barges n’est pas possible en raison des eaux peu profondes.
  • Pile : La pile d’un pont, soit la « jambe », est un appui intermédiaire supportant le tablier de l’ouvrage.
  • Semelle : Une semelle d’un pont, soit le « pied », est la base qui reprend les charges du pont.
  • Culée : La culée d’un pont est la partie située sur la rive destinée à supporter le poids d’un tablier.
  • Tablier : Le tablier d’un pont est une structure porteuse qui supporte les charges du trafic routier.
  • Travée : La travée d’un pont est la partie comprise entre deux piles ou entre une pile et une culée.
  • Chevêtre : Le chevêtre d’un pont est la partie supérieure d’une pile, lorsque le tablier repose sur celle-ci par l’intermédiaire d’un ou plusieurs appareils d’appui.  

Section 5 : fleuve Saint-Laurent

Descente des travées

Le « géant du fleuve » poursuit la descente des 30 travées du pont Champlain d’origine en secteur maritime. Lorsque déployées à leur maximum, ces tours permettent à la plate-forme de travail d’atteindre la hauteur d’un édifice de neuf étages. 

Photo. Les six tours de levage permettent de soulever la travée (Septembre 2021).

Pour les prochaines travées, le cycle de déconstruction, de sa récupération par le système de levage jusqu’à sa déconstruction sur la plate-forme en terminant avec l’évacuation des déchets par barge, sera d’une moyenne de sept jours.

Les conditions climatiques, plus spécifiquement les vents violents et les fortes précipitations, pourraient toutefois prolonger le cycle de quelques jours.

Retrait des piles et des semelles

Les équipes de déconstruction ont débuté les travaux de retrait des piles et des semelles à l’aide d’excavatrices spécialisées mobilisées sur des barges. Ces dernières serviront de surface de travail et faciliteront l’évacuation des débris de béton vers le quai de la jetée de l’île des Sœurs.

Ces travaux sur le fleuve se poursuivent jusqu’à l’été 2023.

Étapes de déconstruction : piles

  1. Les piles sont déconstruites du haut vers le bas par percussion à l’aide de marteaux hydrauliques installés sur les excavatrices.
  2. Deux barges sont nécessaires pour déconstruire une pile.
  3. Les barges sont regroupées afin de récupérer les débris.
  4. Les débris sont revalorisés dans des sites de repreneurs autorisés.

La durée de l’opération est d’environ 10 jours pour chaque pile.

Étapes de déconstruction : semelles

  1. Deux barges assemblées en forme de « L » servent à encercler la semelle qui est confinée à l’aide de palplanches.
  2. Une fois le confinement en place, des excavatrices équipées de système de positionnement GPS procèdent à l’extraction des semelles sous le fleuve Saint-Laurent jusqu’au niveau du fond marin.
  3. Une fois la déconstruction terminée, l’espace vide laissé par la semelle au niveau du fond marin est reconstitué par un remblai de pierre et le confinement est retiré.

La durée de l’opération est d’environ 20 jours pour chaque semelle.

Construction de la jetée temporaire

L’équipe de NHSL procède au retrait partiel de la jetée du côté de l’île des Sœurs, dans la section adjacente à l’entrée de l’Estacade, afin de récupérer les matériaux qui ne sont plus utilisés.

Ces matériaux serviront à finaliser la jetée de la digue de la Voie maritime afin de réduire l’importation de nouveaux matériaux provenant des carrières et ainsi, réduire le camionnage sur le réseau périphérique au projet et diminuer les gaz à effet de serre.

Également, lorsque la jetée sera retirée, NHSL débutera la déconstruction des trois semelles situées sous la jetée.

Section 6 : Voie maritime

Descente de la travée suspendue en janvier 2022

Les travaux préparatoires à la descente de la travée suspendue au-dessus de la Voie maritime se poursuivent afin de débuter cette délicate opération dès janvier 2022.

Au fil des 18 derniers mois, le pont Champlain d’origine a commencé à disparaître du paysage montréalais et en janvier 2022, le « cœur » du pont, soit la travée principale en acier qui surplombe la Voie maritime du St-Laurent sera détaché de sa structure à laquelle il est attaché depuis près de 60 ans.

Une première au Canada

Cette travée de 2 200 tonnes sera détachée et descendue sur un assemblage de deux barges à l’aide de six vérins à câbles installés sur des poutres de support temporaires. Ces vérins à câbles seront protégés du vent dans un abri chauffé afin d’assurer la continuité des activités.

Cette opération complexe et délicate est une première au Canada d’autant plus qu’elle est réalisée en période hivernale, soit au moment où les activités de navigation commerciale sont interrompues sur la Voie maritime du Saint-Laurent.

Parcours de la travée principale
Parcours de la travée principale

La descente de la travée principale va s’échelonner sur plusieurs heures selon les conditions météorologiques. Une fois positionnée sur la barge, la travée sera déplacée sur la Voie maritime du Saint-Laurent jusqu’au site d’entreposage temporaire où elle sera démantelée au printemps 2022. De plus, les matériaux seront transportés vers des recycleurs spécialisés afin d’être valorisés. 

Par la suite, NHSL va installer des tours temporaires sous la travée des porte-à-faux de la section 6 du côté de Brossard et débuter la déconstruction.
 

Section 7 : Brossard

Les travaux débuteront au printemps 2022.

L’ensemble des travaux pourraient générer du camionnage, du bruit, notamment pendant la déconstruction et le transport hors site de divers matériaux, des émissions de poussière et des entraves locales et ponctuelles.

Avis de travaux

Du 29 juillet 2021 au 31 janvier 2022
Digue de la Voie maritime | Mise en place d’un corridor sécurisé pour les piétons et les cyclistes sous le…
1 / 1
Go to top