fbpx

Déconstruction du pont Champlain d’origine | À chaque barge, sa mission

11 mai 2021

Pas moins de 12 barges seront nécessaires pour accomplir différentes tâches et fonctions dans le cadre de la déconstruction du pont Champlain d’origine.  

Un peu comme le principe du casse-tête, chaque barge est assemblée à l’aide de différents caissons emboîtés les uns dans les autres afin de créer la forme désirée en fonction des travaux que la barge aura à effectuer.   

Quelques exemples de barges

La barge de treuil jouera un rôle crucial dans les déplacements de la barge-catamaran appelée « géant du fleuve » sous la travée. Cette barge assurera la sécurité de cette opération très délicate ainsi que la précision du placement. La barge de treuil reprendra à elle seule 100 % de la traînée hydraulique du « géant du fleuve ». Cette traînée correspond aux frottements de l’eau sur la coque de la barge et dépend de la vitesse du courant, la taille de la coque, la profondeur d’eau, la hauteur des vagues ainsi que de la résistance aux vents. Cette traînée peut dépasser les 30 tonnes dans certaines zones d’opération. 

Photo : La barge de treuil.

 

Photo : Transport de la barge-catamaran vers le chantier de NHSL

 

Barge de transport pour les plus grandes pièces  

D’autres barges sont utiles pour le démantèlement et le transport de grandes pièces, dont les treillis de renforcement en cours de démantèlement (image ci-dessous). À l’hiver prochain, l’une de ces barges servira de plate-forme pour y déposer la pièce centrale du pont, soit celle de la travée suspendue.  

 

Photo : La barge de transport.

 

Déjà la majorité de ces barges sont accostées au quai de l’Estacade du pont Champlain ou à proximité. Dans les prochains mois, leurs déplacements seront de plus en plus fréquents et nous les verrons accomplir étape par étape la déconstruction du pont Champlain d’origine, qui viendra transformer le paysage montréalais.