fbpx

Déconstruction du pont Champlain | Deux corridors de migration ultrasophistiqués pour les poissons

18 mars 2021

Afin d’atténuer les impacts de la présence de la jetée sur les poissons et leur habitat du côté de l’Île des Sœurs, deux corridors de migration sont présentement en construction. Plus de 10 caméras sous-marines et deux capteurs de résistivité assureront le suivi biologique pour chaque corridor. Il sera donc plutôt difficile pour les poissons de passer incognito.

En plus de les compter, les capteurs permettront de déterminer le sens de déplacement, la taille approximative et la hauteur de nage des poissons détectés. Les caméras, quant à elles, permettront d’identifier la famille ou les espèces probables. Un suivi des conditions hydrauliques à l’aide d’un courantomètre identifiera, pour sa part, les vitesses de courant présent dans les corridors, un facteur déterminant pour le passage des poissons.

Pourquoi faire un suivi ?

L’information collectée permettra à nos experts biologistes de s’assurer que les fonctions biologiques et les conditions hydrauliques sont maintenues dans le secteur, tout en s’assurant que l’impact des travaux en eau sur l’habitat du poisson a été atténué grâce à la mise en place de ces deux corridors de migration.

De plus, toutes ces données précieuses seront transmises au ministère des Pêches et Océans afin de contribuer au savoir collectif sur le fleuve Saint-Laurent.

 

Restez informé !  

De nombreux outils de communications mis de l’avant par l’équipe de PJCCI permettent de suivre l’évolution du projet :