tunnel

Tunnel de Melocheville

Aux abords de la centrale hydroélectrique de Beauharnois, le tunnel de Melocheville est un prolongement de la route régionale, sur la rive Sud-Ouest de Montréal.

Ce tunnel est situé directement sous le canal de la voie maritime du Saint-Laurent et permet le passage ininterrompu des circulations routière et maritime.  

Historique

La construction du tunnel a débuté en 1956 pour être complétée en 1957.

Durant plus de 20 ans, le tunnel est appelé « tunnel de Beauharnois ».

En 1991, il reçoit le nom officiel de « tunnel de Melocheville ». Depuis le 1er octobre 1998, l’exploitation, l’entretien et l’administration du tunnel relèvent de la Société. La structure relevait auparavant de l’Administration de la voie maritime du Saint-Laurent.

Melocheville_construction2

Construction

  • Le tunnel est formé de 18 caissons et comporte une voie de circulation dans chaque direction, un trottoir du côté Nord et trois puits de ventilation, dont un est utilisé pour la sortie d’air et deux pour l’entrée d’air.
  • Les deux directions de circulation sont séparées par une structure centrale de support formant le premier puits de ventilation (sortie d’air).
  • Les caissons sont déposés directement sur le roc.

Melocheville_construction

Entretien

En 1968, des travaux ont été effectués pour la remise en état du tunnel et le resurfaçage. Depuis cette date, des travaux d’entretien sont exécutés sur une base régulière tels que la réfection de la chaussée, la réparation des murs du tunnel et la remise en état des approches afin d’assurer aux usagers un passage sécuritaire et efficace et préserver l’intégrité de cette structure.

Melocheville_entretien2-CROP Melocheville_entretien-CROP