fbpx

Vicky Rancourt – De nombreux projets et une vie bien remplie

2 février 2018

Qui chez nous ne connaît pas encore Vicky, charmante brunette dynamique et souriante qui arpente les couloirs de l’entreprise au profit du club social? Cette coureuse, « foodie », touche-à-tout et amateure de cross-fit fait également partie de l’équipe de soccer de l’entreprise qui se réunit à tous les jeudis soir. Nous avons décidé de la rencontrer pour en apprendre un peu plus sur elle et sur son parcours chez Les ponts Jacques-Cartier et Champlain incorporée. 

Après ses études en Sciences humaines – administration au CÉGEP, Vicky décide de prendre un peu de temps pour suivre une formation professionnelle en secrétariat dans le but d’accéder à de meilleurs emplois pendant ses études universitaires. Elle doit y réaliser trois stages et c’est chez PJCCI qu’elle obtient le premier, en avril 2013.

À ses premiers jours, elle est charmée par l’équipe, toujours prête à s’entraider! Après le déménagement dans les nouveaux locaux du siège social, l’équipe est restée soudée et a conservé ses habitudes. « Quand nous sommes arrivés à la Tour SSQ, nous avons continué à dîner tous ensemble. » dit-elle avec le sourire.

Elle aime tellement son expérience qu’elle décide de faire ses trois stages chez PJCCI, malgré les recommandations contraires de ses professeurs. À la suite de son dernier stage, en mars 2014, elle obtient un poste permanent de Commis construction – projets. Depuis, elle continue à donner un coup de main administratif au département Construction et elle est impliquée dans divers projets, notamment pour le contrôle de la qualité et le développement d’outils de travail.

Quand on lui demande quel est le projet qu’elle préfère, elle répond sans hésiter : « Mise en lumière du pont Jacques-Cartier ; c’est le premier projet que j’ai vu évoluer du début à la fin. En plus, le volet artistique nous a sorti du caractère habituellement plus technique des ponts. C’était très intéressant et excitant de voir défiler les caméras dans les réunions, avec toutes les entrevues, ça avait un côté vraiment glamour! »

Au quotidien, c’est toutefois pour le pont Mercier qu’elle préfère travailler : « le côté politique m’intéresse beaucoup, le fait de travailler avec le MTMDET, le consortium de surveillance différent des autres et les Mohawks, il y a là une dynamique différente de tout ce qu’on peut trouver ailleurs et j’ai la chance d’être une des rares personnes à travailler dans ce secteur. »

Qu’en est-il donc de son projet universitaire dans tout cela? « Je commencerai cet hiver un microprogramme en gestion de projets aux HEC à temps partiel. Je compte éventuellement obtenir un BAC en administration ou en gestion de projet. »

En dehors du travail, Vicky aime aussi voyager. Après avoir visité le Belize, l’Irlande et le Portugal, elle compte se rendre en Équateur l’été prochain en compagnie de son chum, Patrick.

Elle mentionne d’ailleurs qu’elle et Patrick sont à un point tournant de leur vie et qu’après ce voyage, ils projettent d’acheter une maison pour être en mesure de recevoir la famille acadienne de ce dernier et pour pouvoir enfin se procurer un chien, un Braque allemand.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Vicky a une vie bien remplie. Pour tous tes projets, Vicky, nous te souhaitons bonne chance et le meilleur des succès!