fbpx

Solution Bonaventure : où en sommes-nous ?

10 octobre 2018

Solution Bonaventure est un projet environnemental visant à protéger le fleuve Saint-Laurent des contaminants présents dans les eaux souterraines dans le secteur de l’autoroute Bonaventure.

Dans le secteur Ouest, qui regroupe les terrains longeant l’autoroute Bonaventure à l’approche du pont Champlain face à l’île des Sœurs, il y a une contamination des eaux souterraines s’écoulant au fleuve, notamment en azote ammoniacal, en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et en métaux.

Pour contrer cette problématique, la Société a aménagé un système de confinement composé d’une barrière hydraulique construite d’une série de 32 puits installés le long de la berge. Grâce au pompage actif, cette barrière permet d’intercepter les eaux souterraines contaminées et de les acheminer à un système de traitement construit sur le site même.

Aujourd’hui, cette usine nettoie « tous les 10 jours l’équivalent d’une piscine olympique de jus de poubelles saturé en HAP, en métaux dissouts et en azote ammoniacal qui nuisent aux poissons. » Journal Métro.

Le secteur Est quant à lui correspond à la portion de l’autoroute Bonaventure située entre les ponts Clément et Victoria. Sur ces terrains, les analyses réalisées ont relevé la présence d’une phase libre d’hydrocarbures pétroliers (diesel) contaminés aux biphényles polychlorés (BPC). Ces hydrocarbures flottent au-dessus des eaux souterraines.

Dans ce secteur, la Société a construit un mur de confinement afin de confiner et capter les hydrocarbures contaminés aux BPC. Deux stations de pompage aménagées à chaque extrémité du mur permettent de recueillir ces contaminants pour en disposer selon la législation applicable. Le Secteur Est en opération depuis août 2018 montre d’excellents résultats puisque les 128 puits d’extraction permettent de retenir et de pomper chaque mois environ 10 000 litres d’eau contaminée.

Grâce à ce système, les hydrocarbures seront confinés et captés afin de freiner leur migration au fleuve.

En savoir plus