fbpx

Déconstruction du pont Champlain | Projet de recherche – Évaluation de la corrosion et évaluation du degré et de la répartition de la corrosion sur le comportement des poutres

18 octobre 2021

Ce mois-ci, nous vous présentons le projet de recherche de l’Université McGill qui avance très bien. 

Ce projet de recherche fournira des informations sur la performance des poutres et certaines techniques de réparation utilisées sur le pont Champlain. Le projet vise à étudier l’initiation de la corrosion dans les câbles et la sensibilité des performances des poutres au degré de corrosion.

Cette étude apportera également des informations précieuses sur la gravité de la fissuration horizontale dans les voiles de poutre et la détermination de l’état des câbles de précontrainte. De plus, des tests seront effectués notamment sur la poutre sécurisée qui a donné lieu à l’installation de la « super-poutre » en 2013.

Trois poutres précontraintes à l’étude

Le professeur Denis Mitchell ing., Ph.D. du département de génie de l’Université McGill, a débuté ses observations afin d’évaluer le degré de la corrosion ainsi que la répartition de celle-ci sur le comportement de différents types de poutres.

« Des carottages sont en cours sur les trois sections de la première poutre qui a été remise par l’entrepreneur Nouvel Horizon Saint-Laurent », mentionne Moctar Sidibé, ingénieur senior à la direction Expertise, recherche et applications à la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée.

Découvrez les autres projets de recherche ici.