fbpx

Premier dirigeant

Les Ponts Jacques-Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) exploite, gère, surveille, construit, restaure, maintient et répare les ponts, routes et tunnels suivants, qui font partie du patrimoine de juridiction fédérale et qui sont situés dans la région du grand Montréal : les ponts Champlain et Jacques-Cartier, la partie sous juridiction fédérale du pont Honoré-Mercier et ses approches, ainsi que trois infrastructures qui y sont reliées, soit une section de l’autoroute Bonaventure, l’estacade du pont Champlain et le tunnel de Melocheville. Sa mission se résume à assurer aux usagers un passage sécuritaire par la gestion, l’entretien et la réfection des infrastructures en optimisant la fluidité de la circulation et en respectant l’environnement. La société PJCCI s’efforcent à offrir des services de haute qualité quant à la conservation et la réfection de ces infrastructures appartenant au gouvernement fédéral. 

Le premier dirigeant est responsable de l’orientation stratégique, de la surveillance et du leadership de la société PJCCI et est tenu de rendre compte au conseil d’administration. Le premier dirigeant sera responsable de créer une vision et une stratégie, mobiliser les personnes, préserver l’intégrité et le respect, collaborer avec les partenaires et intervenants, promouvoir l’innovation et orienter le changement et obtenir des résultats. 

Le premier dirigeant est responsable de l’ensemble des activités de la Société, incluant les responsabilités d’assurer la gestion des aspects opérationnels et financiers de la société PJCCI, et de fournir des conseils et recommandations au Conseil d’administration de la société PJCCI concernant la planification, la surveillance, l’entretien, les opérations et la gestion des ponts compris dans le portefeuille de la Société. Et par conséquent, contribuer au maintien d’un réseau de transport sûr, sécuritaire et fiable. Le premier dirigeant participe aux processus décisionnels du Conseil d’administration en tant qu’un des sept administrateurs au sein de ce dernier

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue. Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l’un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et de minorités visibles.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience

  • Diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent ; 
  • Diplôme d’une université reconnue en ingénierie, commerce, comptabilité, ressources humaines, ou en droit seraient considérés comme un atout ;
  • Expérience à titre de premier dirigeant ou de cadre supérieur dans une organisation complexe de taille moyenne ou grande avec de multiples intervenants ;
  • Expérience dans l’établissement et le maintien de relations multipartites productives et efficaces avec les communautés autochtones, les administrations municipales canadiennes, les organismes et/ou les autorités des gouvernements provinciaux, les hauts fonctionnaires ainsi qu’avec divers intervenants ; 
  • Expérience en processus de prise de décision par rapport à des enjeux complexes et délicats ;
  • Expérience reconnue en leadership, notamment en articulant une vision stratégique claire, en motivant une équipe à atteindre des objectifs stratégiques, financiers et opérationnels, en prenant des décisions concernant des problèmes complexes et sensibles, en démontrant une capacité de résolution de problèmes aigus, une forte orientation d’équipe et des compétences efficaces en leadership organisationnel ;
  • Expérience en tant que membre d’un conseil d’administration ou officier rapportant à ce dernier serait considérée comme un atout ; et
  • Expérience dans la gestion de grands projets de construction en ingénierie ou dans la réhabilitation ou l’entretien d’infrastructure publique de grande taille serait considérée comme un atout.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes

  • Connaissance de la société PJCCI, de son mandat, de sa mission, de ses priorités stratégiques et de ses activités opérationnelles ; 
  • Connaissance du rôle et des responsabilités du président du Conseil d’administration, du Conseil d’administration, et du premier dirigeant de la société PJCCI, y compris les responsabilités essentielles envers le gouvernement du Canada en tant qu’actionnaire ; 
  • Connaissance de l’environnement des politiques publiques touchant une société d’État, ainsi qu’une compréhension générale de l’environnement législatif dans lequel elle mène ses activités, y compris la Loi sur la gestion des finances publiques ; 
  • Connaissance du contexte autochtone local et capacité d’établir et de maintenir des relations de travail efficaces avec les groupes autochtones locaux, les agences des gouvernements municipaux et/ou autorités canadiennes ;
  • Connaissance des principes de gouvernance efficace, tant au niveau du conseil d’administration que de l’organisation ;
  • Capacité d’encourager une culture organisationnelle qui favorise la sécurité, la confiance, le respect, les pratiques conformes à l’éthique et encourage les employés à faire preuve d’intégrité personnelle et de responsabilité sociale ; 
  • Capacité de promouvoir une culture de leadership basée sur la performance corporative et opérationnelle ;
  • Capacité de comprendre la dynamique organisationnelle, de cerner les possibilités et de reconnaître les défis afin de favoriser la mise en œuvre de changements organisationnels ; et
  • Solide habiletés en communication, écrite et orale, et capacité d’agir en tant que porte-parole pour la Société auprès des médias, des institutions publiques, des gouvernements et d’autres organisations. 

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles est requise.

Si votre candidature passe à l’étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos répondants afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:

  • Bon jugement et réflexion conceptuelle/novatrice
  • Normes d’éthique rigoureuses et intégrité
  • Excellentes habiletés interpersonnelles
  • Leadership
  • Réflexion stratégique

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».
  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d’intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.
  • Les personnes nommées doivent observer les normes de probité les plus élevées et adopter en milieu de travail des comportements assurant le respect, l’égalité et la dignité de toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. Le Code de valeurs et d’éthique du secteur public décrit les valeurs et comportements attendus des fonctionnaires, y compris la valorisation de la diversité et la création de milieux de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par décret doivent respecter et défendre ces valeurs et principes d’une manière positive et active.

Si vous êtes nommé(e) à ce poste, vous devez résider ou être disposé(e) à déménager dans un lieu situé à moins de 100 km du siège social de la société PJCCI (veuillez noter que les frais de réinstallation ne seront pas remboursés par le gouvernement du Canada ou la société PJCCI). 

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder. Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L’examen des demandes débutera le 7 février 2019. Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à la date indiquée ci-dessus. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.