fbpx

Maxime Phaneuf – Celui qui a contribué à mettre la géomatique sur la carte de PJCCI

27 février 2018

Attiré par les projets d’envergure proposés par Les ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI), Maxime Phaneuf joint l’entreprise au début 2013 à titre de pilote géomatique. Détenteur d’un bac et d’une maîtrise en géomatique, il travaille d’abord à mettre en place le système de gestion des entraves.

« Ce qui m’allume dans de ce projet, c’est que ça touche à tout ce que j’aime; autant à l’informatique qu’à la géomatique. En plus, l’application concrète m’a permis de m’approprier les processus et de mieux comprendre tous les enjeux ».

Ce projet, dont il est particulièrement fier, a contribué à l’émergence de la géomatique dans l’entreprise, une ressource fort prisée par l’ensemble des équipes.

Fort de ce succès, c’est maintenant à la coordination de projets qu’il évolue depuis un an. Son plus gros projet du moment : le système de Demande de paiement périodique électronique (DPPé) qui améliorera la gestion des comptes payables. Il contribuera également à l’implantation prochaine d’un logiciel de gestion des ressources humaines.

En dehors du travail, ce qui compte le plus pour Maxime, c’est sa famille. Après son mariage avec Anne, sa copine du secondaire, ils se sont fait construire une maison à Iberville, à cinq minutes du foyer où il a grandi. Aujourd’hui ils sont parents de deux jeunes enfants de 3 et 5 ans dont il est particulièrement fier.

« C’est ça qui est le plus important pour moi en ce moment, ma famille. Mes enfants, sont vraiment trippants, ils sont curieux et ils ne sont pas tannants, même s’ils sont parfois chialeux …comme leur père», souligne-t-il avec un petit sourire en coin.

Le sport occupe également une place importante dans la vie de Maxime. Cet ancien joueur de football, qui a atteint le niveau collégial III, se définit comme un gars assez sportif. Il s’entraîne régulièrement, court et joue au soccer depuis plusieurs années à un niveau assez avancé.

« D’ailleurs, j’ai coaché mon gars au soccer l’été dernier, c’était cool de voir les 12 petits courir après le ballon! », ajoute-t-il.

Quand on lui demande quels sont ses projets, il indique que sur le plan professionnel, il voudrait gérer des projets de plus en plus importants, pas tant au niveau budgétaire mais plutôt des projets qui ont un impact sur l’entreprise.

D’un point de vue personnel, la maison et les enfants occupent beaucoup de son temps mais il se considère heureux et bien entouré. Sa famille est présente, il a de bons amis, il aime son travail, il veut continuer à faire du sport et à s’investir dans la pratique sportive de ses enfants. Il a la chance d’être en santé et en forme et il espère que tout va rester comme ça.

Eh bien Maxime, plusieurs seront d’accord pour dire que les projets sur lesquels tu as travaillé ont déjà un impact positif sur leur quotidien et nous te souhaitons tout le bonheur possible avec ta famille!