fbpx

Joyau patrimonial, le pont Jacques-Cartier véritable signature pour la ville depuis 89 ans.

24 mai 2019

1921, des comités de citoyens, le Board of Trade, la Chambre de commerce de Montréal, la Ligue pour l’amélioration de la Ville et plusieurs autres organismes présentèrent un rapport à l’Honorable P.J.A. Cardin, alors ministre de la Marine et des Pêcheries, sur la nécessité d’un nouveau lien entre la Rive-Sud et Montréal. À la hauteur de Longueuil, la traversée du fleuve était alors assurée par deux traversiers l’été; l’hiver, on fabriquait un pont de glace sur lequel on se risquait, durant les quelques semaines de grand froid, à passer en voiture.

Le pont à trois voies fut ouvert à la circulation le 14 mai 1930 et l’inauguration fut faite le 24 mai 1930.

La cérémonie d’inauguration débuta par un discours du président de la Commission du port de Montréal, le sénateur W.L. McDougall. Monseigneur Georges Gauthier, archevêque du diocèse de Montréal, fut par la suite invité à bénir le pont et à 11 h 50, le Très Honorable William Lyon Mackenzie King, alors Premier Ministre du Canada, transmit son discours par téléphone depuis son bureau à Ottawa, puis pressant un bouton, il commanda à distance l’ouverture des rideaux dévoilant la plaque commémorative. Lors de la cérémonie d’inauguration, on donna au pont le nom de « pont du Havre » ou « the Harbour Bridge », ayant été construit sous l’égide des Commissaires du Havre de Montréal.

Le 23 juin 1934, les Commissaires du Port de Montréal, se rangeant à la volonté populaire à la suite d’une pétition sous la direction de Georges Pelletier, directeur du Devoir, adoptaient une résolution recommandant à Son Excellence le Gouverneur Général en Conseil de donner au « pont du Havre » le nom de « PONT JACQUES-CARTIER » en hommage à l’explorateur Jacques Cartier qui découvrit le Canada en 1534. On voulait ainsi souligner le 400e anniversaire de la découverte du Canada. Le 30 juin 1934, la résolution était approuvée par arrêt ministériel. À cette occasion, le gouvernement français fit don au Canada d’un buste de bronze du célèbre explorateur et découvreur malouin. C’est le 1er septembre 1934 qu’eurent lieu le changement officiel du nom du pont et le dévoilement du buste de bronze. Le buste fut présenté par Monsieur Henry Bordeaux et accepté au nom du Canada par le ministre de la Marine d’alors, l’Honorable Alfred Duranleau.

Le pont Jacques-Cartier de nos jours de 2012 à 2019 :