Quand la route continue à PJCCI

9 février 2018

 Samuel Asselin-Lefebvre est un jeune employé allumé, vif d’esprit et qui carbure aux défis. Diplômé depuis décembre 2016 de l’École de technologie supérieure (ÉTS) en génie de la construction, Samuel a été stagiaire à la Société à temps plein de janvier à août 2016 et à temps partiel de septembre à décembre 2016. S’étant préparé rondement pour l’entrevue, il a su se démarquer des autres et a été le candidat retenu pour venir parfaire ses connaissances et contribuer au développement de PJCCI!

À son entrée en poste comme stagiaire, Samuel a tout de suite été conquis par la belle dynamique qui régnait au sein de la Société et par les projets sur lesquels il allait être affecté. Même si les stages peuvent représenter une source de stress, l’ancien étudiant de l’ÉTS est très heureux d’avoir eu Stéphanie Bleau, ingénieure construction, comme mentor afin de l’encadrer et le soutenir dans ses apprentissages. Également, PJCCI lui a permis de mieux lui faire connaître le métier d’ingénieur. En effet, même s’il avait de bonnes connaissances théoriques, Samuel a pu être confronté aux réalités et aux enjeux de la vie de chantier. Se faisant, il a pu établir de bonnes relations et des contacts avec différents intervenants et ainsi développer une collaboration efficace avec ces derniers. Finalement, il a été en mesure d’en apprendre davantage sur la planification logistique et sur les relations qu’entretenaient les différents partenaires entre eux pour en arriver à comprendre la gestion d’un projet.

La récompense à ses efforts

Depuis janvier 2017, Samuel est passé de stagiaire à ingénieur junior dans le département Construction. Maintenant, il gère une équipe de surveillance et est notamment responsable du contrat de stabilisation du talus à l’approche Sud du pont Jacques-Cartier. Plus spécifiquement, Samuel assure un suivi de la planification des travaux, contrôle les budgets et les coûts, voit au respect des échéanciers et au traitement des modifications aux contrats. Il effectue également les suivis nécessaires avec les diverses directions impliquées dans le projet. La transition entre le poste de stagiaire et le poste d’ingénieur junior s’est effectuée sans heurt étant donné qu’il avait acquis, durant une année complète, une solide expérience pendant qu’il était étudiant. De ce fait, il a pu connaître les exigences et le fonctionnement de PJCCI. En entrant en fonction en janvier dernier, il savait déjà à quoi s’attendre, il connaissait l’équipe, il savait à qui s’adresser en cas d’incertitude et tout ceci a grandement facilité son intégration en tant que professionnel.

Qu’est-ce qui a changé depuis que Samuel est devenu un employé à part entière ? Bien des choses! Bien que l’ÉTS soit une fantastique institution du savoir, tout n’est pas écrit dans les livres, selon ses dires! En étant à présent ingénieur junior, Samuel est confronté aux réalités qu’exige le métier. Les responsabilités sont plus importantes, sachant qu’il peut toujours compter sur le soutien de son équipe. L’idylle entre PJCCI et Samuel continue donc.

PJCCI est très heureuse de compter dans ses rangs un ingénieur junior qui a été formé ici et qui poursuit sa route en contribuant activement à la vie de la Société.