Philippe Ewart

20 avril 2017

Expert dans le domaine de la circulation automobile, Philippe Ewart obtient un mandat d’envergure dans la construction du pont Champlain. L’ingénieur assurera la coordination de ce vaste chantier offrant une liaison directe entre Montréal et Sherbrooke.

Saviez-vous que l’ingénieur Philippe Ewart est aussi un auteur?

Officiellement mandaté pour mener à terme le projet, le Conseil des ports nationaux réunit en 1956 les parties prenantes pour décider de l’emplacement exact du nouveau pont. Une fois le tracé déterminé, l’ensemble de la conception et des travaux sont confiés au Dr Philip Louis Pratley. Ce dernier meurt toutefois subitement un an plus tard. Son fils Hugh (H.H.L.) Pratley prend alors la relève et s’associe avec un trio d’ingénieurs, dont Philippe Ewart, pour une meilleure prise en charge du projet.

Les travaux commencent en 1957 et le pont s’ouvre à la circulation le 28 juin 1962. Les conditions climatiques québécoises difficiles, les délais serrés et la main d’œuvre réduite exercent une pression considérable sur le projet. Grâce à la création d’un outillage perfectionné et à un usage novateur de poutres, l’érection du pont Champlain a permis de faire grandement progresser les techniques de construction de ponts à travées multiples.

Suite à cette expérience, Ewart et ses associés se lancent dans la rédaction de plusieurs ouvrages traitant notamment de péages sur les autoroutes et du trafic en secteur urbain.