Marius Dufresne

16 juin 2017

Ingénieur, arpenteur et architecte, Marius Dufresne complète ses études supérieures à l’École polytechnique de Montréal avant de débuter sa carrière à l’atelier de chemin de fer de Longue-Pointe. Expert dans la construction de tunnels, de ponts, de barrages et de centrales électriques au Québec, il participe à la construction de la sous-structure du pont Jacques-Cartier.

Saviez-vous que Marius Dufresne a aussi conçu les plans de son propre château?

De 1908 à 1918, Marius Dufresne agit à titre d’ingénieur civil pour la Cité de Maisonneuve. Durant cette période, il participe activement aux projets d’urbanisation et d’embellissement de la ville, qui, aujourd’hui, font partie du patrimoine architectural de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve de Montréal : le Marché Maisonneuve, la caserne de pompiers, l’hôtel de ville de Maisonneuve ainsi que les bains publics Morgan. Quelques années plus tard, en 1926, Marius Dufresne est associé à la construction du pont Jacques-Cartier pour l’édification des piliers nord et le tablier de la structure. Lorsque les travaux débutent, le chantier est gigantesque et il faudra creuser jusqu’au roc pour stabiliser les piliers. Dans l’approche nord et sud, on utilise de l’acier et du béton pour la construction des piliers qui nécessiteront l’utilisation de quatre millions de rivets, 475 000 sacs de ciment et 33 000 tonnes de métal.

Dans ses temps libres, l’ingénieur conçoit les plans et construit sa résidence, le château Dufresne, en collaboration avec son frère Oscar et l’architecte français Jules Renard. Construite pour abriter deux résidences distinctes, la conception de ce château met en pratique les principes de l’architecture Beaux-arts, un style qu’affectionne particulièrement la bourgeoisie canadienne-française de l’époque pour son élégance. La famille Dufresne habite la résidence jusqu’en 1940 et est vendue aux pères de Sainte-Croix pour en faire un externat pour les enfants du quartier. Après avoir été vacant et ensuite restauré par la Fondation MacDonald Stewart, le château Dufresne se transforme pour devenir le Musée Dufresne-Nincheri que l’on connait aujourd’hui.

Sources photo :