Lancement du projet environnemental Solution Bonaventure Des solutions innovantes pour contrer un siècle de pollution

10 juin 2016

Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) a lancé le 10 juin le projet Solution Bonaventure visant à protéger le fleuve Saint-Laurent grâce à des mesures de mitigation pour les eaux souterraines contaminées des terrains longeant la section fédérale de l’autoroute Bonaventure.

Grâce aux efforts concertés des autorités fédérales, provinciales et municipales, ce projet environnemental novateur permettra de gérer de façon responsable les problèmes complexes engendrés par cet ancien site d’enfouissement de déchets industriels et domestiques actif de 1866 à 1966.

« Le soutien du gouvernement du Canada via le Plan d’action sur les sites contaminés fédéraux, témoigne de notre engagement à améliorer, de façon tangible et durable la qualité de l’eau, les écosystèmes aquatiques et la pérennité du fleuve Saint-Laurent, joyau de notre patrimoine écologique », souligne l’honorable Marc Garneau, ministre des Transports du Canada. « Le projet Solution Bonaventure représente un investissement majeur envers les infrastructures vertes pour bâtir des communautés saines ».

Comme la présence des contaminants diffère d’un secteur à l’autre du site, PJCCI a piloté des études et des tables de travail afin de cerner les enjeux environnementaux, d’évaluer les scénarios de gestion des contaminants et de coordonner leur mise en œuvre. Solution Bonaventure a mobilisé avec succès des représentants des trois paliers de gouvernements épaulés par l’expertise du secteur privé.

« PJCCI a pris en mains ce dossier complexe pour assurer la gestion responsable de la problématique environnementale. Le leadership, la rigueur et le sens de l’innovation de nos équipes sont aujourd’hui couronnés de succès avec le lancement de ce projet d’envergure », explique M. Glen P. Carlin, premier dirigeant de PJCCI. « Je tiens à remercier tous les partenaires et les intervenants activement impliqués dans le dossier au fil des ans, qui ont permis d’identifier des solutions novatrices intégrées ».

Solution secteur Ouest

Le secteur Ouest regroupe les terrains longeant l’autoroute Bonaventure à l’approche du pont Champlain face à l’île des Sœurs. Les analyses réalisées ont démontré une contamination des eaux souterraines s’écoulant au fleuve, notamment en azote ammoniacal, en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et en métaux.

Dans ce secteur, PJCCI aménagera un système de confinement composé d’une barrière hydraulique construite d’une série de puits installés le long de la berge. Grâce au pompage actif, cette barrière permettra d’intercepter les eaux souterraines contaminées et de les acheminer à un système de traitement construit sur le site même. Une fois traitées et leur qualité confirmée en regard des critères applicables, les eaux seront renvoyées au fleuve via un émissaire existant.

Ce projet est réalisé conjointement avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (MDDELCC). Sanexen Services Environnementaux Inc., une entreprise québécoise spécialisée dans le domaine de la réhabilitation de sites contaminés, a été retenue pour la conception, la construction, le financement, l’exploitation et l’entretien sur 15 ans d’un système de pompage et de traitement des eaux souterraines.

La mise en place de ce nouveau système débutera en juin 2016 et sera suivie d’une période de tests de rodage menant à l’exploitation du système de traitement dès 2017.

« Le projet Solution Bonaventure constitue un excellent exemple de toute la force d’action que peuvent déployer des acteurs concertés qui décident de travailler ensemble et de mener à bien des projets porteurs en faveur de la protection du fleuve Saint-Laurent. Un développement réalisé de façon responsable comme c’est le cas ici entraîne d’intéressantes retombées, et ce, tant pour l’essor de l’économie du Québec que pour la protection de l’environnement et le bien-être de la population », a commenté le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel.

Solution secteur Est

Le secteur Est correspond à la portion de l’autoroute Bonaventure située entre les ponts Clément et Victoria. Sur ces terrains, les analyses réalisées ont relevé la présence d’une phase libre d’hydrocarbures pétroliers (diesel) contaminés aux biphényles polychlorés (BPC). Ces hydrocarbures flottent au-dessus des eaux souterraines.

Dans ce secteur, PJCCI construira un mur de confinement afin de confiner et capter les hydrocarbures contaminés aux BPC. Des stations de récupération aménagées à chaque extrémité du mur permettront de recueillir ces contaminants pour en disposer adéquatement. Grâce à ce système, les hydrocarbures seront confinés et captés afin de freiner leur migration au fleuve.

Les travaux de réalisation de cette solution débuteront dans les prochaines semaines. Le système de confinement devrait être opérationnel au début 2017.

« Nous remercions le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec pour leurs investissements dans la gestion des terrains contaminés sous leurs responsabilités. Cet engagement s’inscrit dans une vision partagée par tous les partenaires et un travail concerté visant la réhabilitation du Parc d’entreprises de la Pointe-Saint-Charles. Son succès se mesurera à terme par l’amélioration de la qualité de l’eau du fleuve Saint-Laurent dans une perspective de développement durable », a déclaré M. Réal Ménard, responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif de la Ville de Montréal. 

 

Légende de la photo:

De gauche à droite, Paul T. Kefalas, Président du conseil d’administration, Glen P. Carlin, Premier dirigeant, PJCCI, Benoit Dorais, Maire de l’arrondissement le Sud-Ouest, l’honorable Marc Garneau, ministre des transports du Canada, Réal Ménard, responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif de la Ville de Montréal.