Henry Bordeaux

12 mai 2017

Romancier français, Henry Bordeaux offre, au nom de sa patrie, un buste de bronze de Jacques Cartier pour commémorer le 400e anniversaire de la découverte du Canada. Par la même occasion, ce don souligne le changement de nom officiel du pont reliant Montréal à la Rive-Sud : anciennement appelé le pont du Havre, il portera désormais le nom du célèbre explorateur français ayant découvert le pays.

Que sait-on sur Henry Bordeaux?

Fils d’avocat, Henry Bordeaux perpétue la tradition familiale en faisant ses études en droit. Après avoir pratiqué sa profession pendant plusieurs années, il choisit sa passion et se consacre à l’écriture en entamant une carrière de romancier. Les romans de Bordeaux, ayant presque tous pour cadre sa ville natale, Savoie, mettent notamment en scène la famille, et les valeurs traditionnelles, religieuses et morales.

Parmi ses œuvres, Bordeaux rédige un récit de voyage au Canada, ce qui lui donnera l’occasion de remettre le buste de bronze au ministre de la Marine du Canada, le 30 juin 1934. La cérémonie protocolaire se déroulera en présence de dignitaires américains et britanniques ainsi que de représentants des milieux du commerce, de la finance et de l’industrie de Montréal qui viennent voir Bordeaux remettre ce cadeau symbolique de la part de la France.

Pourquoi ce changement de nom?

Familièrement appelé « le pont de la Rive-Sud », puis officiellement le pont du Havre en 1930, le nom ne faisait pas l’unanimité. À la suite du dépôt d’une pétition appuyée par le directeur du journal Le Devoir, Georges Pelletier, les autorités répondent à la volonté populaire et changent le nom pour « pont Jacques-Cartier » en hommage au renommé explorateur.